Rechercher dans :

um-def-ul

um-pratiques-sources


 

Citer correctement ses sources

Pourquoi citer ses sources?

Dans un travail, inclure les références aux sources utilisées est important pour les raisons suivantes:

Donner le crédit là où il revient pour les propos et les idées qui ne sont pas les vôtres («remettre à César ce qui appartient à César»).

Permettre au lecteur de vérifier l'exactitude des informations rapportées; c'est un principe de base de la communication scientifique.

Faciliter la compréhension d’un texte pour le lecteur qui saura distinguer vos idées de celles des personnes mentionnées.

Permettre au lecteur qui voudrait en savoir davantage d'aller consulter les sources que vous aurez utilisées.

Respecter le droit d’auteur.

Quand doit-on citer ses sources?

Il faut inclure la référence complète à une source utilisée dans tous les cas suivants:

lorsqu'on rapporte mot à mot ce que quelqu'un d'autre a dit ou écrit;

lorsqu'on paraphrase, c'est-à-dire met dans nos propres mots, ce que quelqu'un d'autre a dit ou écrit;

lorsqu'on intègre des photographies, images, données, statistiques, graphiques dans un document.

Il faut aussi inclure la référence que la source utilisée soit:

un document publié ou non publié;

un document imprimé ou disponible sur Internet;

protégée par le droit d'auteur ou du domaine public.

Qu'est-ce qui n'a pas à être cité?

Il n'est pas nécessaire de citer une source lorsqu'on rapporte un fait ou une donnée qui est de notoriété publique ou qui appartiennent au « savoir commun ». Par exemple, si on écrit que la Première guerre mondiale a eu lieu de 1914 à 1918, ou que l'hiver au Canada est froid (!), il n'est pas nécessaire de citer la provenance de l'information.

Ces exemples sont simplistes bien entendu et il n'est pas toujours facile de distinguer ce qui relève du savoir commun dans un domaine particulier, surtout lorsqu'on débute! Dans le doute, citez vos sources ou demander le conseil de votre professeur.

Quand inclure une citation directe (extrait)

Les travaux universitaires visent souvent à vérifier chez l'étudiant:

  • la compréhension d'un sujet;
  • la capacité à expliquer, résumer, analyser celui-ci;
  • la capacité à comparer différents points de vue;
  • l'habileté à articuler sa pensée de façon claire et précise.

Pour favoriser ces apprentissages, il est donc préférable de travailler à reformuler des idées dans ses propres mots au lieu d'inclure un très grand nombre d'extraits de textes dans un travail, même si on respecte les règles en les mettant entre guillemets.

Les citations directes doivent en effet être utilisées de façon parcimonieuse pour :

  • appuyer ses propos ou son hypothèse;
  • présenter une position que l'on va ensuite commenter ou critiquer;
  • reprendre une formulation particulièrement heureuse ou intéressante dont l'essence serait perdue si on la paraphrasait.

Règle générale, les citations directes ne devraient pas représenter plus de 10% d’un travail écrit (voyez auprès de votre professeur ses consignes à ce sujet). Pour le reste, que l'on entende votre voix!

Comment citer ses sources?

Il existe plus d’une façon de présenter des références bibliographiques: c'est ce qu'on appelle les « styles bibliographiques ». Parmi les styles très utilisés, on retrouve les styles APA, MLA, Vancouver et Chicago.

Le style utilisé varie d'une discipline à l'autre; vérifiez auprès de votre enseignant si vous devez vous conformer à un style bibliographique particulier dans vos travaux. Voici une compilation des styles en usage courant ou recommandés par unité ou discipline à l'UdeM:

Les bibliothèques mettent à votre disposition quelques guides en ligne:

Des manuels plus généraux sont aussi disponibles pour consultation ou emprunt:

Comment insérer une citation directe (extrait de texte)

L'usage des guillemets pour encadrer le texte que l'on reprend mot à mot est essentiel, ainsi que la référence complète à la source d'où provient ce texte. Attention:

Une citation courte peut être insérée directement dans un paragraphe.

Il est préférable cependant pour une citation plus longue (3 lignes et plus) de la présenter dans un paragraphe distinct, en retrait de la marge.

Logiciels bibliographiques (EndNote, Zotero...)

Ces outils facilitent grandement:

  • la gestion et l'annotation des références bibliographiques;
  • la mise en forme de bibliographies dans un style particulier (APA, MLA...);
  • l'intégration de références dans un texte Word ou Open Office.

L'Université de Montréal met à la disposition de ses étudiants et chercheurs les logiciels EndNote et EndNote Online.

Il existe également des logiciels libres pour la gestion bibliographique tels que Zotero.

Des formations à ces logiciels sont offertes par les bibliothèques.

Pour plus d'information, voir le site Citer ses sources – styles et logiciels des bibliothèques.